Céline GERNY

Cavalière de l'équipe de France de dressage Handisport

Selle 2019 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Aurélie   
Lundi, 19 Août 2019 12:17

Livraison de ma nouvelle selle

 

Cela fait maintenant plusieurs semaines que le projet a débuté et je tiens à remercier le Rotary club de Saint Quentin pour son soutien en finançant dans son intégralité ma nouvelle selle sur mesure !

Parce que la performance passe aussi par du matériel de qualité, j'ai eu la chance de travailler avec Aulion Sellier pour la conception d'une selle entièrement adaptée à mon handicap et à mes deux juments. Avec la collaboration de Vincent Legal, Maëlys Debacker et Christophe Vilpellet qui ont entrepris un travail spécifique, je peux désormais bénéficier d'une selle me permettant la pratique de mon sport dans des conditions optimales.


Plusieurs séances d’essai ont eu lieu au sein de l’IFCE encadrées par Nadèje Bourdon, écuyer du Cadre Noir qui met à ma disposition deux juments.

En février, la prise de mesure.

Pour concevoir une selle, les selliers prennent les mesures du dos du cheval sur lequel elle sera le plus fréquemment utilisée, pour la rendre le plus confortable possible, en adaptant les panneaux qui seront au contact de son dos en fonction de sa morphologie.



En avril, prise de mesure à l'atelier pour déterminer avec plus de précision la place des équipements à intégrer à la selle pour palier à mon handicap.

Pour concevoir une selle pour une personne porteuse d'un handicap il faut prendre en compte son handicap et les conséquences qu'il génère sur sa pratique de l'équitation.

Pour ma part, je suis atteinte d'une paraplégie complète niveau T11-T12, je n'ai aucune motricité au niveau de mes membres inférieurs et une absence de sensibilité sur cette même zone, ainsi qu'un défaut de tonicité au niveau abdominal et dorsal. A cheval, mon handicap provoque donc une altération de ma capacité à m'équilibrer latéralement. On observe également un déplacement incontrôlé au niveau de mes jambes qui peut-être mal interprété par le cheval ainsi qu'un risque de blessure associé à mon défaut de sensibilité.

Il faut donc, en plus d'adapter la selle au dos du cheval, y ajouter les équipements utiles pour palier au handicap et permettre une pratique de l'équitation sécurisée et performante

- Un maintien au niveau du bassin

- Un mono quartier, avec des étrivières dissimulées

- Des taquets de genoux moulés

- Des coutures de siège décalées pour éviter les blessures


En mai, premier essai de la selle à cheval sur un prototype.


En juin, essai selle définitive, retour à l'atelier pour les dernières modifications.


En juillet, livraison de ma selle définitive.



L'aventure continue !

Mise à jour le Mercredi, 04 Septembre 2019 07:29
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook like

Joomla 1.5 Templates by Joomlashack